Les avantages du neuf



Que vous souhaitiez acheter pour habiter ou pour investir, découvrez les avantages du neuf :













Acheter pour habiter

Se lancer dans un projet immobilier est toujours une source de stress pour tout acquéreur. On se lance parfois dans l’inconnu, avec des sujets qu’on ne maîtrise pas forcément. C’est un long chemin à parcourir pour devenir enfin propriétaire. Chez Axone, des équipes sont à l’écoute pour accompagner chaque futur acquéreur qui décide d’acheter un bien neuf.


Une solution de confort et de sécurité.



Contrairement à l’investissement dans l’immobilier ancien, l’avantage du neuf est de bénéficier d’un bien moderne (intégration domotique, logement à basse consommation, nouvelle approche des parties communes etc.) qui n’engage pas de travaux pour les dix années à venir. En effet, un logement neuf est couvert par plusieurs garanties à partir de sa livraison :


  • La garantie de parfait achèvement, qui protège pendant 1 an contre les défauts ne relevant pas de l’usure normale.
  • La garantie biennale, qui garantit pendant 2 ans la réparation ou le remplacement des éléments dissociables de la construction (robinetteries, radiateurs, volets roulants…).
  • La garantie décennale, couvrant pendant 10 ans, certains dommages pouvant affecter la construction (ex : malfaçons compromettant la solidité de la structure), à compter de la réception des travaux.


  • Un accompagnement financier.



    Lors de l’achat d'un bien neuf, les frais de notaire représentent 2 à 3 % du prix d’achat contrairement à un taux de 7% à 8% dans l’ancien. Une dépense qui est donc conséquente sur une acquisition et qui peut être destinée à l’aménagement et la personnalisation du logement (mobilier, décoration, cuisine etc.)

    Chez Axone, nous proposons un service de personnalisation pour chaque futur logement, par le biais de notre Showroom. Un large choix de revêtements adaptés à chaque pièce y est proposé sur plusieurs gammes.

    L’État a mis en place plusieurs dispositifs afin de faciliter le financement d’un projet immobilier neuf :


    Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) :


    Un coup de pouce destiné aux primo-accédants, le Prêt à Taux Zéro est une aide de l’Etat qui permet aux acquéreurs de bénéficier d’un prêt accordé sans taux d’intérêt, dans le cadre de l’acquisition d’un logement neuf. Sous condition de ressources, des plafonds de revenus ont été fixés. Le ménage n’est éligible que si le bien acheté devient sa résidence principale ou s’il n’a pas été propriétaire durant les deux années précédant la demande de prêt.

    Découvrir son bonus PTZ >


    Exonération de la taxe foncière :


    Enfin, à l’achèvement des travaux du bien, une déclaration doit être effectuée dans un délai de 90 jours afin de bénéficier de l’exonération de la taxe foncière. Sous l’approbation du maire de la commune, l’exonération peut prendre effet à compter du 1er janvier de l’année qui suit l’achèvement du logement, et cela pendant deux ans. Le délai de traitement dure généralement deux mois suite au dépôt du dossier complété.



    Un habitat nouvelle génération.




    Une vision éco-responsable :


    Depuis le 1er janvier 2013, l’ensemble des logements neufs sont soumis aux normes de Réglementations Thermiques 2012 (RT2012) afin de réduire le bilan carbone.



    Face aux nouvelles exigences, nous allons plus loin dans nos démarches, en déployant un panel de certifications environnementales sur la plupart de nos constructions.




    Des espaces communs réinventés :


    Les constructions neuves deviennent une source d’inspiration, offrant de nouvelles possibilités d’aménagements. En étroite collaboration avec les architectes et les municipalités, les espaces communs se réinventent à travers des approches innovantes, récréant du lien entre les occupants.






    Des logements connectés :


    L’habitat nouvelle génération se démocratise à travers la présence d’objets connectés au quotidien. Du pilotage des équipements au suivi de la consommation énergétique, la domotique offre de multiples interactions avec son logement.

    Chez Axone, nous intégrons, de série, une solution domotique dans nos constructions.

    Découvrez HOME+ et prenez de l’avance sur votre quotidien.



    Investir dans le neuf

    L’équilibre économique de votre opération immobilière dépend de différents facteurs :



    Le marché
    locatif



    Vos revenus locatifs peuvent être inférieurs à ce que vous avez anticipé, si vous ne trouvez pas de locataires, ou pas de locataires au niveau de loyer escompté, ou si votre locataire est en impayé de loyer.

    Les charges liées
    à un bien immobilier
    en vue d’une location


    Vos charges peuvent être supérieures à ce que vous avez anticipé. Certaines sont obligatoires (assurances, charges de copropriété, travaux de mise aux normes, etc.) d’autres facultatives (garanties locatives, frais de gestion locative).

    La fiscalité
    immobilière



    Les revenus locatifs sont soumis à l’impôts sur le revenu, suivant des règles spécifiques. Les biens immobiliers sont assujettis à des taxes locales et le cas échéant à l’IFI. En cas de revente, la plus-value éventuelle peut être imposable.



    Dispositif « PINEL »

    Non-respect des conditions d’éligibilité du bien acquis :


  • Exigence de performance énergétique (RT 2012, BBC, Rénovation 2009 ou HPE Rénovation 2009).
  • Exigence en termes de localisation (communes éligibles).


  • Les conditions de votre engagement de location :


    Pendant la durée de votre engagement de location (6,9 ou 12 ans), le logement doit :

  • Être loué nu (non meublé),
  • Être loué de manière continue. La location doit intervenir dans les 12 mois suivant la date de l’achèvement de l’immeuble ou de son acquisition si elle est postérieure. L’administration fiscale tolère une vacance locative, dans la limite de 12 mois,
  • Être destiné à la résidence principale du locataire,
  • Être loué à des personnes respectant les conditions de ressources du logement intermédaire,
  • Le locataire ne doit pas appartenir au foyer fiscal du bailleur.


  • La réduction d’impôts :


    La réduction d’impôts peut également être remise en cause si vous occupez ou si vous vendez le bien pendant votre période d’engagement de location. Enfin, la réduction d’impôts entre dans le plafonnement des niches fiscales (10 000€ / An / Foyer fiscal).

    Dispositif « MALRAUX »

    Non-respect des conditions d’éligibilité du bien acquis :


    A ce titre, vous devez fournir l’ensemble des justificatifs relatifs au montant et à la nature des travaux. Seuls les immeubles situés dans certaines zones sont éligibles au dispositif.



    Les conditions de votre engagement de location :


    Pendant votre engagement, le logement doit :

  • Être loué de manière continue. La location doit intervenir dans les 12 mois suivants la date de l’achèvement de l’immeuble ou de son acquisition si elle est postérieure. L’administration fiscale tolère une vacance locative, dans la limite de 12 mois.


  • La réduction d’impôts :


    La réduction d’impôts peut également être remise en cause si vous occupez ou si vous vendez le bien pendant votre période d’engagement de location. Enfin, la réduction d’impôts entre dans le plafonnement des niches fiscales (10 000€ / An / Foyer fiscal).

    Dispositif « CENSI BOUVARD »

    Non-respect des conditions d’éligibilité du bien acquis :


    Selon la nature d’établissement, celui-ci doit être classé ou agréé pour bénéficier de la réduction d’impôts, des services doivent être proposées aux locataires. Le bien doit être affecté à une activité de location exercée à titre non professionnel. Cette location s’exerce dans le cadre d’un bail commercial.



    Les conditions de votre engagement de location :


    Pendant la durée de votre engagement de location (6,9 ou 12 ans), le logement doit :

  • Être loué de manière continue. La location doit intervenir dans les 12 mois suivants la date de l’achèvement de l’immeuble ou de son acquisition si elle est postérieure. L’administration fiscale tolère une vacance locative, dans la limite de 12 mois et sous certaines conditions, en cas de changement d’exploitant de l’établissement.


  • La réduction d’impôts :


    La réduction d’impôts peut également être remise en cause si vous occupez ou si vous vendez le bien pendant votre période d’engagement de location. L’activité de location doit rester imposéee au titre des Bénéfices Industriels et Commerciaux. Enfin, la réduction d’impôts entre dans le plafonnement des niches fiscales (10 000€ / An / Foyer fiscal).







    Prêt à vous lancer ?